La Cystite du Chien : Combien de temps ? Traitements Naturels

La Cystite du Chien : Combien de temps ? Traitements Naturels

La cystite correspond à une inflammation douloureuse de la vessie, touchant environ 3% des chiens. Cette pathologie urinaire très désagréable pour nos compagnons à quatre pattes peut gravement altérer leur qualité de vie. Se manifestant par des mictions fréquentes, douloureuses, parfois mêmes de sang, la cystite du chien nécessite une prise en charge vétérinaire rapide.

Derrière ce terme générique de "cystite" se cachent pourtant des réalités variées. Des cystites bactériennes aiguës aux cystites chroniques stériles, en passant par celles provoquées par des cristaux ou des tumeurs, les origines de cette inflammation vésicale sont multiples chez le chien. Certains animaux y sont plus prédisposés. Chiens âgés, femelles, races dolichocéphales... Quels sont les facteurs de risque ?

Grâce à une meilleure compréhension des mécanismes physiopathologiques des cystites canines, les vétérinaires disposent aujourd’hui d’arsenal thérapeutique complet, associant traitements médicamenteux, solutions naturelles et mesures alimentaires. Objectif : soulager à court terme les symptômes pénibles pour l’animal et mettre en place un plan de prévention sur le long cours pour éviter les récidives. C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Vous pouvez retrouver notre gamme de produit pour lutter contre la cystite du chien.

 

Quelles sont les causes de la cystite chez le chien ?

 

Les principales causes de cystites chez le chien sont :

Infections bactériennes : La bactérie Escherichia Coli est responsable de la grande majorité des cystites infectieuses canines. D'autres bactéries comme Staphylococcus, Proteus, Klebsielles peuvent aussi en être à l'origine.

Infections parasitaires : Certains parasites comme la Leishmania peuvent infecter la vessie du chien et provoquer une cystite.

Infections fongiques : La levure Candida albicans peut parfois causer des cystites, notamment chez le chien immunodéprimé.

Calculs et cristaux : La présence de cristaux d'struvite, d'oxalate de calcium ou d'urates dans la vessie irrite les parois et provoque des cystites.

Tumeurs : Des tumeurs au niveau de la vessie ou de l'urètre, comme des fibromes, adenomes ou carcinomes transitionnels, peuvent également être source de cystites.

Anomalies anatomiques : Certains chiens présentent des anomalies du système urinaire favorisant les cystites récidivantes.

Causes idiopathiques : Parfois, aucune cause précise de cystite n'est décelée, on parle alors de "cystite idiopathique". Des facteurs hormonaux ou nerveux peuvent être suspectés.

 

Quelles sont les symptômes de la cystite chez le chien ?

 

Voici les principaux symptômes qui doivent alerter sur une cystite chez le chien :

  • Mictions fréquentes et urgentes : le chien demande à sortir très régulièrement, des petites quantités à la fois
  • Efforts pour uriner, avec parfois des spasmes et une posture caractéristique (bassin cambré, postérieurs levés)
  • Gouttes d'urine ou petit jet après la miction : la vessie ne se vide pas complètement
  • Sang dans les urines (hématurie) : coloration rosée à rouge foncé des urines.
  • Urines malodorantes : odeur forte d'ammoniaque surtout si infection
  • Douleur en urinant : le chien peut japper, gémir ou se lécher compulsivement
  • Léchage des organes génitaux
  • Irritabilité et abattement durant la miction
  • Perte de propreté dans la maison chez un chien propre

Ces symptômes reflètent la douleur, l'inflammation et l'excitation nerveuse au niveau de la vessie. Tout chien présentant ces signes doit rapidement voir un vétérinaire pour investigation.

 

Comment diagnostiquer une cystite du chien ?

 

Le diagnostic d'une cystite chez le chien repose sur plusieurs examens complémentaires :

Analyse d'urine (ECBU) : c'est le premier examen à réaliser. Elle permet de détecter la présence de sang, de germes, de cristaux, etc. L'urine doit être prélevée par cystocentèse directement dans la vessie avec une aiguille.

Examen cytologique des urines : il identifie les cellules présentes dans l'urine. Les cellules inflammatoires orientent vers une infection ou inflammation.

Radiographie ou échographie abdominale : pour visualiser la vessie, sa paroi, sa taille et déceler d'éventuels calculs radio-opaques. L'échographie est plus sensible.

Urétrocystoscopie : examen de la vessie par caméra endoscopique. Intéressante si tumeur vésicale ou affection urétrale suspectée.

Analyses de sang : pour évaluer la fonction rénale et rechercher une infection urinaire ascendante vers les reins.

Antibiogramme : pour tester la sensibilité des bactéries mises en cause aux antibiotiques et choisir le traitement antibiotique adéquat.

 

Combien de temps dure une cystite chez le chien ?

 

La durée d'une cystite chez le chien peut varier de quelques jours à quelques semaines selon la cause et la rapidité de mise en place du traitement.

Pour une cystites bactériennes simples, avec un traitement antibiotique adapté elle guérit généralement en 5 à 7 jours chez le chien. Les symptômes disparaissent en 2-3 jours en moyenne.

Pour une cystites à cristaux ou récurrentes en revanche la guérison est plus longue, comptez 2 à 3 semaines. Il faut éliminer les cristaux présents dans la vessie avec une alimentation acidifiante. Des récidives fréquentes sont possibles.

Pour les cystites secondaires liées à des tumeurs, l’inflammation perdurera tant que la tumeur comprimera la vessie. Le traitement vise à limiter les symptômes (douleur, infection). Le pronostic dépend du type de tumeur. Enfin, pour le cystite idiomatique la durée est également fluctuante selon l'évolution, pouvant disparaître spontanément en quelques semaines ou devenir chronique sur plusieurs mois.

Il est recommandé de consulter un vétérinaire pour traiter rapidement toute cystite chez le chien, limiter les complications et le risque de chronicisation ou de récidives fréquentes.

 

Quelles sont les traitements naturels contre la cystite du chien ?

 

Voici quelques conseils et traitements naturels pouvant aider à soulager et prévenir la cystite bénigne du chien.

 

L’alimentation et l’hydratation

Pour prévenir et aider à soulager la cystite chez le chien, il est crucial de porter une attention particulière à son alimentation et son hydratation. Voici quelques conseils importants :

Toujours laisser une gamelle d'eau fraîche et propre à disposition du chien. Changer l'eau au moins 2 fois par jour. Ajouter un peu d'eau dans la gamelle du repas humide pour inciter le chien à boire. Privilégier une eau de qualité faiblement minéralisée pour éviter le dépôt de cristaux dans la vessie. En période de cystite, vous pouvez augmenter l'apport en faisant des bouillons de légumes ou viandes maigres salés pour donner envie au chien de boire.

Choisir une alimentation de qualité, équilibrée et adaptée à la taille/âge du chien pour fournir tous les nutriments nécessaires et éviter les carences. Privilégier les protéines animales de bonne qualité (viandes maigres, œufs...) qui acidifient légèrement l’urine. Ajouter des omégas 3 (huiles de poissons) et antioxydants (vitamine E) aux vertus anti-inflammatoires. Exclure les aliments trop gras, sucres et sel qui favorisent la prise de poids et le diabète.

En acidifiant légèrement l’urine et en augmentant la miction, ce type d'alimentation et d'hydratation empêche la formation de cristaux irritants pour la vessie et minimise les risques d'infection, soit les deux causes principales des cystites !

 

Le charbon végétal pour une flore intestinal saine

Grâce à ses propriétés absorbantes, le charbon végétal va absorber les bactéries et toxines présentes dans l'urine et les éliminer lors de la miction, soulageant ainsi l'inflammation. Il réduira ainsi la prolifération des mauvaises bactérie. De plus, en piégeant les toxines, le charbon empêche aussi l’irritation des parois vésicales et protège les muqueuses urinaires.

Il est donc intéressant en cas de cystite chronique ou à répétition chez le chien. Il est conseillé de demander l'avis de son vétérinaire avant utilisation pour un dosage et protocole adaptés.

 

La phytothérapie

La phytothérapie peut être une aide précieuse pour soulager les cystites du chien et éviter les récidives. Plusieurs plantes ont des propriétés bénéfiques contre ce problème urinaire.

L'orthosiphon, par exemple, est un diurétique doux, il augmente le volume des urines pour diluer les bactéries responsables des infections et favoriser leur élimination. Les flavonoïdes qu’il contient sont en plus anti-inflammatoires.

L'extrait de feuille d'olivier possède des effets antibactériens puissants contre E.coli et Proteus notamment. Associé à d'autres plantes, il combat efficacement les cystites infectieuses.

De son côté, la bruyère avec son action désinfectante, antiseptique et anti-inflammatoire est une alliée de choix contre les infections urinaires. En effet, elle soulage les douleurs liées à la cystite.

La busserole, qui est connue pour drainer et tonifier le système rénal et urinaire, peut également aider à éliminer les bactéries provoquant l’infection vésicale tout en calmant les spasmes de la cystite.

L'épilobe, quant-a-elle, va agir en réduisant considérablement l'adhésion des bactéries aux parois de la vessie grâce à ses tanins. Ses propriétés anti-inflammatoires seront apprécié pour les chiens souffrant au moment d’uriner.

La queue de cerise, source de proanthocyanidines aux vertus anti-inflammatoires et antibactériennes, va permettre d’inhiber la croissance des germes responsables des cystites.

La piloselle, et son action diurétique couplée à sa capacité à désinfecter les voies urinaires grâce à ses composés amers en font un soutien de choix pour soulager la vessie douloureuse.

Enfin, le chiendent apaise la paroi vésicale irritée. Ses silices drainent efficacement les voies urinaires et éliminent les germes indésirables.

Vous pouvez retrouver toutes ces plantes dans notre produit Urino Régule, spécialement formulé pour apaiser les douleurs liées aux infections urinaires et aux cystites chez le chien et le chat.

 

 

La phytothérapie est donc une option sûre et efficace pour accompagner le traitement des cystites du chien, en complément des mesures diététiques et d'une alimentation adaptée. Mais attention, certaines plantes ne conviennent pas aux chiennes gestantes. Demander conseil à son vétérinaire !

 

La cystite du chien est-elle contagieuse ?

 

Non, la cystite canine n'est généralement pas une maladie contagieuse. Seules certaines souches bactériennes spécifiques et plus virulentes peuvent occasionnellement se transmettre entre chiens et causer une cystite infectieuse, mais cela reste très rare. Les facteurs favorisants comme le stress ou un terrain sensible jouent un rôle bien plus important dans l'apparition de cystites.

Retour au blog