Flatulences chez le chien : remèdes de grand-mère et traitement naturel

Flatulences chez le chien : remèdes de grand-mère et traitement naturel

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différentes causes de flatulences chez le chien, vous pouvez consulter notre précédent article sur les chiens qui pètent.

Les flatulences chez les chiens et chats sont le reflet d’un transit perturbé ou encore d’une flore intestinale déséquilibrée. Les causes de ces flatulences peuvent provenir de différentes gênes : troubles digestifs, stress, alimentation peu qualitative… ce sont autant de facteurs disponibles qui permettent à votre animal d’avoir des pets malodorants. Dans cet article, nous vous aiderons à comprendre pourquoi votre chien à des flatulences et nous vous donnerons quelques conseils et remèdes de grands-mères afin de chasser les mauvaises odeurs des flatulences de votre animal.

 

Pourquoi mon chien a des gaz qui sentent mauvais ?

 

Lorsque des aliments non digérés arrivent dans le gros intestin du chien, des bactéries présentes naturellement dans cet organe vont les fermenter. Cette fermentation bactérienne va générer différents gaz intestinaux comme le méthane, l'hydrogène, le dioxyde de carbone ou l'azote.

Ces gaz vont alors s'accumuler progressivement dans l'intestin et augmenter la pression interne. Arrivée à un certain seuil, cette pression déclenche le réflexe de défécation et d'expiration de ces gaz, ce qui se traduit par l'émission de pets et flatulences.

Si la composition de la flore intestinale est déséquilibrée, la fermentation peut devenir excessive et générer une quantité anormale de ces gaz nauséabonds que le chien élimine alors sous forme régulière de pets.

Comprendre ce processus physiologique permet de mieux appréhender les différentes causes possibles de flatulences chez le chien, et ainsi pouvoir les prévenir ou les traiter de manière adaptée.

 

Quelles sont les causes de flatulence chez le chien ?

 

Les principales causes de flatulence (gaz intestinaux, pets) chez le chien sont diverses et nombreuses. La plupart du temps, les causes proviennent de :

L'alimentation : Un changement de croquettes, l'ingestion d'aliments trop riches ou gras, des intolérances alimentaires, ou encore le fait d'avaler de l'air en mangeant trop vite peuvent entraîner des flatulences.

Certains troubles digestifs : Une inflammation chronique de l'intestin, un excès de bile, un trouble du pancréas, la malabsorption, une infection intestinale (virus, bactéries, parasites) peuvent être à l'origine de la production excessive de gaz.

Le stress : Le stress peut perturber la digestion du chien et causer des flatulences occasionnelles. Certains chiens développent une hypersensibilité colique au stress.

Les médicaments : Certains médicaments, antibiotiques, anti-inflammatoires ou vermifuges peuvent irriter l'estomac ou les intestins du chien et provoquer des gaz.

L'âge : Le vieillissement diminue la capacité d'un chien à digérer correctement les aliments, ce qui favorise la fermentation au niveau du côlon, à l'origine des flatulences.

Des affections sous-jacentes : Des maladies comme le syndrome du côlon irritable ou des tumeurs intestinales peuvent également causer des gaz excessifs.

C'est en déterminant la cause sous-jacente qu'un vétérinaire pourra proposer le traitement adapté pour soulager un chien ayant trop de flatulences.

 

Pourquoi mon chien pète beaucoup et pue ?

 

Ces symptômes de flatulences excessives et nauséabondes chez votre chien peuvent grandement affecter votre vie quotidienne, et surtout votre odorat ! Il est important de comprendre d'où proviennent ces nuisances olfactives.

Outre le trouble évident pour le bien-être de votre compagnon à quatre pattes, les causes peuvent varier : depuis des parasites intestinaux et autres joyeusetés que nous n'oserions imaginer, jusqu'à de simples intolérances alimentaires.

Toutefois, il ne faut pas négliger le sujet. Si les flatulences persistent, votre ami poilu vous remerciera de l'emmener chez le vétérinaire pour déterminer l'origine du problème. Qu'un changement de régime, des probiotiques, des traitements antiparasitaires ou des médicaments soient nécessaires, des solutions adaptées existent.

Les ronflements étouffés et petites bulles qui fusent devraient alors se dissiper dans l'atmosphère, au grand soulagement de vos narines. Le retour à la normale n'en sera que plus apprécié !

 

Comment soulager un chien qui a des gaz ?

 

Avant d’avoir recours à des remèdes de grand-mère, il existe une multitude de bonnes pratiques à adopter afin que votre chien ait moins de flatulences. Les voici :

  • Adaptez son alimentation : Optez pour une nourriture de bonne qualité, équilibrée et facilement digestible, en fonction de son âge, sa race et ses besoins (céréales complètes, protéines animales de qualité). Évitez les aliments gras, épicés, le changement brusque de croquettes. Donnez de plus petites portions mais plus souvent.
  • Faites-le manger lentement : Dans une gamelle adaptée (type gamelle anti-glouton), ajoutez des objets pour ralentir sa prise alimentaire et éviter qu'il n'avale trop d’air en mangeant.
  • Donnez-lui des probiotiques : Des compléments alimentaires à base de levures ou ferments lactiques rééquilibrent la flore intestinale et favorisent la digestion.
  • Prévoyez plus d’activité physique : La marche et le jeu stimulent le transit et limitent la production de gaz.
  • Traitez contre les parasites : Vermifugez-le régulièrement pour éliminer vers et parasites intestinaux s'il y en a. 

 

Consultez un vétérinaire : S'il a des troubles digestifs, un professionnel saura diagnostiquer la cause et prescrire le traitement médical adapté.

En suivant ces recommandations, les pets malodorants devraient vite disparaître pour le plus grand bonheur de tous !

 

Flatulences du chien, les remèdes de grand-mère

 

Il est souvent fréquent que les flatulences de votre chien sentent mauvais. Ces odeurs sont à la fois désagréables pour votre chien, mais aussi pour vous. Voici quelques remèdes de grand-mère naturels qui pourraient soulager les flatulences malodorantes de votre chien :

Le thym ou l'origan : Ces herbes aromatiques stimulantes facilitent la digestion et limitent les fermentations. Saupoudrez légèrement son repas.

L'ail : Antibactérien et antifermentescible naturel, il régule la flore intestinale. Donnez-lui un petit morceau d'ail frais écrasé avec son repas.

Le yaourt : Ses probiotiques rééquilibrent le transit et réduisent les gaz. Ajoutez 1 à 2 cuillères à café dans la gamelle de croquettes.

Le gingembre : Sous forme de poudre ou frais râpé, il favorise la digestion et calme les ballonnements. 1 pincée mélangée à son repas.

La camomille : En infusion refroidie, elle apaise les intestins sensibles et spasmodiques. Versez quelques cuillerées dans son eau de boisson.

La levure de bière : Source de prébiotique, elle soutient une flore intestinale saine. Saupoudrez un peu sur les croquettes.

Pensez à bien respecter les doses et consulter votre vétérinaire en cas de troubles persistants.

 

Le charbon végétal : une solution naturelle pour soulager son chien des flatulences excessives ?

 

Bien sûr, le charbon végétal est un excellent remède naturel transmis de grand-mère en grand-mère pour soulager les problèmes de pets et flatulences excessives du chien !

Ce charbon est obtenu à partir de la combustion de coques de noix de coco, de bois ou encore de bambou. Riche en carbone, il a des propriétés absorbantes exceptionnelles lui conférant des vertus intestinales remarquables.

En effet, dans l'estomac et l'intestin du chien, le charbon végétal va littéralement "piéger" les gaz putrides responsables de ces flatulences si odorantes. En captant une partie des molécules à l'origine des mauvaises odeurs, il fait donc office de désodorisant interne naturel particulièrement efficace !

De plus, en régulant le transit, le charbon végétal contribue à limiter la fermentation excessive à l'origine de cette production de gaz. Un cercle vertueux pour l'intestin !

Alors n'hésitez pas à saupoudrer légèrement la gamelle de votre compagnon à quatre pattes ou à mélanger cette poudre noire miraculeuse à ses croquettes. Votre nez vous remerciera et votre chien également !

 

 

FAQ

 

Comment savoir si la nourriture de mon chien lui convient ?

Observez son appétit. S'il mange avec enthousiasme et finit toujours son repas, c'est bon signe. Au contraire, s'il mange peu ou refuse certaines croquettes, il n'apprécie peut-être pas.

Surveillez son poids. S'il prend ou perd beaucoup de poids rapidement avec sa nouvelle alimentation, cela peut indiquer un problème. Un poids stable est idéal.

Faites attention à la qualité de son pelage. S'il devient terne, sec ou qu'il perd ses poils, ça peut être lié à une mauvaise alimentation. Un pelage doux et brillant montre qu'il est en bonne santé.

Notez la fréquence de ses selles. Des diarrhées ou constipation récurrentes sont souvent dues à une nourriture inadaptée. Des selles de consistance normale et une défécation régulière sont de bons signes.

Surveillez son énergie et son entrain au quotidien. S'il est actif et joueur, cela montre qu'il se sent bien dans son corps. Au contraire, s'il est souvent fatigué, cela peut révéler un problème alimentaire.

N'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire si vous avez le moindre doute ! Il pourra vous guider sur le type et la qualité de croquettes à privilégier.

 

Comment savoir si mon chien est stressé ?

Comportement agité : si votre chien tourne en rond, aboie ou gémit sans raison, ne tient pas en place, c'est souvent lié au stress.

Bâillements excessifs : le bâillement peut être un signe de stress chez le chien, surtout s'il baille très fréquemment.

Halètements importants : une respiration rapide par halètements peut traduire une anxiété.

Tremblements : si votre chien tremble alors qu'il n'a pas froid, c'est souvent dû au stress.

Selles ou pipis dans la maison : l'incontinence peut apparaître chez un chien angoissé.

Manque d'appétit : le stress diminue souvent l'appétit. Si votre chien mange moins, cela peut être un indicateur.

Problèmes de peau : le grattage, des plaques de poils arrachés peuvent découler d'un stress chronique.

Comportements répétitifs et stéréotypés : se lécher de manière compulsive, tourner en rond…

Retour au blog