Anti inflammatoire naturel pour chien : quels sont les meilleurs remèdes naturels ?

Anti inflammatoire naturel pour chien : quels sont les meilleurs remèdes naturels ?

De plus en plus plébiscités par les propriétaires de chiens, les anti-inflammatoires naturels constituent une alternative saine et sans effets secondaires aux médicaments classiques. Face à des problèmes fréquents comme l'arthrose, l'inflammation articulaire ou les blessures musculaires chez le chien, ces remèdes permettent de soulager efficacement les douleurs et inflammations. Huiles de poisson, plantes médicinales, nutriments spécifiques... les sources d'anti-inflammatoires naturels adaptés aux chiens sont aussi variées qu'efficientes. Dans cet article, nous verrons ensemble les différents symptômes d’inflammation chez le chien suivi de quelques remèdes naturels.

 

Qu’est-ce qu’un anti inflammatoire ?

 

Un anti inflammatoire est un médicament utilisé pour réduire les inflammations. L'inflammation est une réaction de défense de l'organisme face à une agression (infection, traumatisme, etc). Elle se manifeste par une rougeur, un gonflement, une douleur et une sensation de chaleur.

Bien que l'inflammation soit une réaction normale et utile de l'organisme, une inflammation trop importante ou prolongée peut devenir néfaste et doit être traitée. C'est là qu'interviennent les anti-inflammatoires.

Ce sont généralement des médicaments utilisés chez le chien pour traiter la douleur, la fièvre et l'inflammation liées à des troubles musculosquelettiques (arthrose par exemple), des blessures ou des interventions chirurgicales.

Les principales classes d'anti-inflammatoires utilisées chez le chien sont :

  • Les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) comme le carprofène, le méloxicam ou le firocoxib.
  • Les corticoïdes comme la prednisolone ou la dexaméthasone.

    Anti inflammatoire naturel pour chien

    Contrairement aux anti-inflammatoires classiques que nous avons vus précédemment, les anti inflammatoire naturel sont des substances d'origine végétale, alimentaire ou animale, capables de lutter contre l'inflammation, sans être des médicaments de synthèse.

    Ces remèdes naturels peuvent être consommés directement dans l'alimentation ou sous forme de compléments alimentaires. Ils sont généralement bien tolérés. Nous aurons l’occasion de revoir plus en détail les différentes solutions possibles plus tard dans cet article.

     

    Quelles sont les symptômes d’inflammation chez le chien ?

     

    Il existe différents symptômes chez le chien qui montre que ce dernier à un problème articulaire présentant une inflammation. Voici les principaux symptômes d'inflammation articulaire chez le chien :

    • Le chien boite : le chien évite d'appuyer sur le membre douloureux. C'est souvent le premier signe d'arthrite.
    • La raideur : le chien a du mal à se lever après le repos, il se déplace moins et monte difficilement dans la voiture ou les escaliers.
    • La douleur: le chien peut gémir, grogner ou même mordre si on manipule ou on appuie sur l'articulation enflammée.
    • Le gonflement: un gonflement anormal et des déformations articulaires peuvent apparaître, en particulier au niveau des genoux, coudes, hanches et épaules.
    • Le léchage: le chien lèche de façon excessive et continue l'articulation douloureuse.
    • Une perte d'appétit: la douleur chronique peut entraîner un manque d'appétit.
    • Un changement de comportement: l'animal peut devenir grognon, abattu ou au contraire agressif en cas de manipulation de l'articulation.

    Si ces symptômes persistent plus de 2-3 jours, il est important de consulter le vétérinaire pour confirmation du diagnostic et mise en place d'un traitement anti-inflammatoire adapté.

     

    Quelles sont les causes d’inflammation chez le chien ?

     

    L'inflammation articulaire chez le chien peut avoir de nombreuses causes. La plus fréquente est l'arthrose, correspondant à l'usure du cartilage au niveau des articulations, entraînant une inflammation chronique douloureuse. D'autres origines courantes sont les blessures aiguës, comme les entorses, luxations, fractures ou ruptures ligamentaires, provoquant alors une inflammation vive et brutale des articulations et des tissus environnants.

    Également, certaines maladies inflammatoires chroniques d'origine auto-immune, telles que la polyarthrite ou le lupus, sont responsables de gonflements articulaires importants, via une activation anormale du système immunitaire. Des infections bactériennes, virales ou fongiques localisées au niveau des articulations conduisent aussi fréquemment à des phénomènes inflammatoires intenses.

    D'autre part, diverses réactions immunitaires de l'organisme face à des agressions extérieures variées (intolérances alimentaires, piqûres d'insectes, brûlures, allergies de contact) entraînent une stimulation de la réponse inflammatoire au niveau local.

    Enfin, certains cancers articulaires tels que l'ostéosarcome, ou encore la réalisation d'efforts physiques   répétés, sont également générateurs de phénomènes inflammatoires plus ou moins importants au niveau des articulations et tissus sollicités.

     

    Quelle est la durée de l’inflammation chez le chien ?

     

    La durée de l'inflammation chez le chien peut varier selon la cause et la gravité. Voici deux types d’inflammation.

     

    Les inflammations aiguës

    Les inflammations aiguës chez le chien ont une durée variable. Pour des blessures bénignes ou de simples entorses légères, l’inflammation se résout en quelques jours à 2 semaines. En revanche, en cas de fractures ou de traumatismes importants, le processus inflammatoire peut se prolonger sur quelques semaines à 2-3 mois avant le retour à la normale.

     

    Les inflammations chroniques

    Concernant les inflammations chroniques, leur durée est beaucoup plus longue par définition. Avec l’arthrose, inflammation dégénérative des articulations, il s’agit d’un phénomène permanent qui a tendance à s’aggraver progressivement avec le temps. Pour des maladies auto-immunes inflammatoires comme la polyarthrite, l’inflammation est également continue, avec des périodes de poussées inflammatoires intermittentes.

    En résumé, l'inflammation peut être très courte suite à un traumatisme bénin, ou persistante et prolongée en cas de pathologie dégénérative (arthrose) ou auto-immune. De manière générale, plus l'origine de l'inflammation persiste, plus celle-ci dure dans le temps. Il est donc important de traiter la cause sous-jacente quand c'est possible.

     

    Quelles sont les anti inflammatoires naturels ?

     

    De plus en plus d’études scientifiques mettent en évidence les bienfaits de certains aliments et plantes pour lutter contre l’inflammation. Riches en substances actives anti-inflammatoires, ces alternatives naturelles permettent de soulager douleurs et inflammations articulaires, seules ou en complément de médicaments classiques.

     

    Le curcuma

    Le curcuma est une épice aux puissantes vertus anti-inflammatoires. Ces propriétés sont dues majoritairement à la curcumine, le principe actif présent dans le curcuma.

    Anti douleur naturel pour chien, la curcumine est très étudiée pour ses effets bénéfiques contre l'inflammation. Elle agit en bloquant de nombreuses réactions inflammatoires dans l'organisme. De plus, la curcumine est un antioxydant efficace qui neutralise les radicaux libres, contribuant également à diminuer l'inflammation. Elle potentialise aussi l'action d'autres anti-inflammatoires.

    Le curcuma peut être saupoudré à la nourriture de l’animal.

     

    Les omégas 3

    Les omégas 3 sont des acides gras essentiels connus pour leurs puissantes propriétés anti-inflammatoires. Ils peuvent également être utilisés chez le chien pour combattre l’inflammation.

    En effet, les omégas 3 comme l’EPA (acide eicosapentaénoïque) et le DHA (acide docosahexaénoïque) ont démontré des effets bénéfiques dans la gestion de maladies inflammatoires chroniques chez le chien, notamment l’arthrose.

    En combinaison avec d’autres traitements, les omégas 3 contribuent à réduire douleurs, boiteries et gonflements articulaires chez le chien, pour une meilleure qualité de vie. Le vétérinaire peut conseiller un supplément adapté aux besoins de l’animal.

     

    La poudre de krill

    La poudre de krill est de plus en plus utilisée comme anti-inflammatoire naturel chez le chien. Le krill est une petite crevette d'Antarctique dont l'huile est riche en oméga 3 à longue chaîne EPA et DHA. Vous l’aurez donc compris, le krill est une autre forme d’oméga 3.

     

    L’harpagophytum

    L'harpagophytum est une plante médicinale africaine, également appelée "griffe du diable", reconnue pour ses vertus anti-inflammatoires. Ses racines sont utilisées de longue date en médecine traditionnelle pour soulager les douleurs articulaires et les problèmes inflammatoires.

    Récemment, l'harpagophytum a commencé à être employé chez le chien comme traitement naturel anti-inflammatoire, notamment pour gérer l'arthrose. En effet, les extraits d'harpagophytum contiennent des iridoïdes aux effets antioxydants et anti-inflammatoires avérés.

    Ces substances actives permettent de réduire l'inflammation chronique et la douleur. L'harpagophytum se présente sous forme de compléments alimentaires à base de poudre ou d’extraits de racines, à administrer en cure prolongée pour un effet optimal. À discuter au préalable avec le vétérinaire, il peut être associé à d'autres traitements anti-inflammatoires classiques.

    L'harpagophytum aide ainsi de nombreux chiens souffrant d'arthrose, apportant un complément anti-inflammatoire d'origine 100% naturelle.

     

     

    La moule verte

    La moule verte est souvent utilisée en complément alimentaire pour chiens et chats. Elle fait référence généralement à la moule aux lèvres vertes (Perna canaliculus), également connue sous le nom de moule de Nouvelle-Zélande. Les extraits de moule verte sont souvent utilisés dans les compléments alimentaires pour animaux de compagnie en raison de leur composition riche en nutriments, tels que les acides gras omega-3, les glycosaminoglycanes, les acides aminés et les antioxydants. Ces composés sont souvent associés à des bénéfices potentiels pour la santé articulaire des animaux.

    Reconnu pour ses propriétés bénéfiques sur l’arthrose chez l’homme, la moule verte permet de soutenir la mobilité, aider à maintenir la santé des articulations et contribuer à la fonction articulaire globale.

     

    La chondroïtine et la glucosamine

    La chondroïtine et la glucosamine sont deux substances naturellement présentes dans le cartilage et utilisées comme traitement anti-inflammatoire et chondroprotecteur chez le chien.

    En effet, la chondroïtine et la glucosamine possèdent des propriétés anti-inflammatoires qui permettent de réduire la production des médiateurs de l’inflammation au niveau articulaire. Ainsi, la supplémentation en chondroïtine/glucosamine chez le chien arthrosique diminue boiteries, gonflements, raideurs et douleurs des articulations. Administrées sur le long terme, elles ralentissent la progression de la maladie dégénérative.

    🡪 Tout savoir sur la chondroïtine et la glucosamine pour chien

     

    En résumé

     

    Les anti-inflammatoires sont utilisés pour réduire certains problèmes musculosquelettiques tels que l'arthrose, fractures, blessures bénignes, maladies auto-immunes ou encore des infections... La durée de l'inflammation dépend de sa nature, qu'elle soit aiguë ou chronique.

    Enfin, les anti-inflammatoires naturels, tels que le curcuma, les omégas 3, la poudre de krill, l'harpagophytum, la moule verte, la chondroïtine et la glucosamine, sont très utilisés pour leurs bienfaits dans la gestion des inflammations articulaires chez les chiens, offrant des alternatives ou des compléments aux traitements conventionnels.

    Retour au blog