Douleurs articulaires chez le chien : faut-il promener son chien qui souffre d’arthrose ?

Douleurs articulaires chez le chien : faut-il promener son chien qui souffre d’arthrose ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’arthrose et comment soulager ce problème articulaire, vous pouvez consulter notre précédent article sur comment soulager l’arthrose chez le chien.

De nombreux chiens peuvent être confrontés, à un moment ou à un autre, à une douleur et une raideur articulaire croissantes. Si votre chien a de plus en plus de mal à se lever après une longue promenade, trébuche ou tombe, cela peut être le signe d'arthrose évolutive au niveau de ses articulations.  L'arthrose, également appelée ostéoarthrite ou maladie dégénérative articulaire, est une cause fréquente de douleur et de perte de mobilité chez le chien, touchant notamment ses membres postérieurs.

Les signes d'arthrose des postérieurs après un effort, comme une promenade, sont révélateurs de l'aggravation des lésions dégénératives. Entre boiteries, raideurs, chutes et troubles de la marche, la pathologie articulaire peut grandement impacter le quotidien de nos compagnons. Dans cet article, nous allons passer en revue les causes de l'arthrose chez le chien et nous vous dirons s’il faut oui ou non promener son chien atteint d’arthrose.

 

Quelles sont les causes de l'arthrose chez le chien ?

 

L'arthrose est une maladie articulaire dégénérative très fréquente chez le chien, touchant principalement les animaux âgés. Elle se caractérise par une dégradation progressive du cartilage au niveau des articulations, provoquant douleur, raideur et perte de mobilité chez l'animal. Bien que tous les chiens puissent potentiellement développer de l'arthrose, certains facteurs prédisposent davantage à cette pathologie.

Les causes à l'origine de l'apparition de l'arthrose chez le chien sont multiples. Voici les principales causes :  

  • L'âge : L'arthrose touche principalement les chiens âgés. Avec l'âge, les articulations s'usent et perdent leur flexibilité. C'est la cause la plus fréquente d'arthrose chez le chien.
  • Les races : Certaines races de chiens, notamment les grands chiens et les chiens de travail, sont plus susceptibles de développer de l'arthrose en vieillissant. Leurs articulations sont soumises à plus de pression du fait de leur taille et de leur activité.
  • Le surpoids : Un chien en surpoids subit plus de pression au niveau de ses articulations, ce qui accélère leur usure et le développement de l'arthrose.
  • Les blessures articulaires : Des traumatismes ou des luxations au niveau des articulations peuvent entraîner à long terme des lésions cartilagineuses et de l'arthrose.
  • La dysplasie de la hanche : Cette malformation de la hanche, fréquente chez certains chiens, provoque des frottements anormaux dans l'articulation et donc de l'arthrose précoce.
  • L'infection : Certaines infections articulaires, comme l'ehrlichiose, peuvent abîmer le cartilage et les os et prédisposer le chien à l'arthrose.
  • L'immobilité : Un manque d'exercice et une mobilité réduite peuvent accélérer l'apparition de l'arthrose chez le chien.

 

Comment repérer les symptômes de l'arthrose du chien pendant les promenades ?

 

Repérer les symptômes de l'arthrose chez un chien lors des promenades nécessite d'être attentif à certains signes qui peuvent être révélateurs de cette pathologie articulaire.

Tout d'abord, vous remarquerez probablement que votre compagnon à quatre pattes commence à boiter au cours de la balade, d'une ou de plusieurs de ses pattes. Cette claudication traduit l'apparition de douleurs au niveau des articulations liées à l'inflammation et aux lésions arthrosiques. Elle peut s'aggraver plus la promenade se prolonge, au fur et à mesure que les articulations sont sollicitées.

Outre la boiterie, la raideur articulaire est un signe classique de l'arthrose. Votre chien peut ainsi présenter une démarche plus raide, avec des mouvements moins amples et plus saccadés. Il peut également avoir des difficultés pour se relever après un temps de repos, ses membres étant douloureux au démarrage.

Vous remarquerez également que votre compagnon se fatigue beaucoup plus rapidement qu'auparavant lors des balades. Les douleurs aux articulations limitant ses capacités, il va avoir tendance à vouloir faire de fréquentes pauses, s'asseoir ou même s'allonger pour se reposer.

D'autres signes comme une sensibilité à la manipulation des articulations touchées, des pertes d'équilibre ou faux-pas, une réticence aux activités habituelles ou encore un léchage fréquent au niveau des membres peuvent également alerter sur la présence d'une arthrose.

De plus, l'arthrose touchant souvent en priorité les membres postérieurs, vous pourrez observer que les pattes arrière de votre chien commencent à flancher, avec une fatigabilité et des douleurs plus marquées au niveau des hanches ou des genoux.

🡪 En savoir plus sur les pattes arrière qui flanchent chez le chien

 

Est-il recommandé de promener son chien alors qu'il est atteint d'arthrose ?

 

L'activité physique régulière, en dépit de la maladie articulaire, est bénéfique pour plusieurs raisons. Tout d'abord, elle permet de maintenir la mobilité des articulations et la masse musculaire. De plus, la sécrétion d'endorphines induite par l'exercice agit comme un anti-inflammatoire et antidouleur naturel. 

Il est donc bénéfique de promener son chien malgré l'arthrose. Il faut cependant adapter le type et la durée des promenades à l'état de santé et aux capacités de l'animal.

 

Faut-il adapter les sorties du chien souffrant d’arthrose ?

Il est essentiel d'adapter l'intensité et la durée des balades à la condition physique du chien arthrosique, afin de ne pas aggraver son état. Il faut privilégier les promenades tranquilles, sur terrain plat, en laissant le chien fixer son rythme. Les sorties doivent être plus courtes qu'avant et entrecoupées de pauses. Il est aussi recommandé d'éviter les activités intenses ou les impacts qui mettraient trop de pression sur ses articulations fragilisées.

Avec quelques aménagements, le chien arthrosique peut et doit continuer à se dégourdir les pattes ! Cela contribuera à son bien-être global en dépit de la douleur articulaire. N'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire sur le type d'exercice adapté.

 

Mon chien a de l’arthrose : comment puis-je l’aider à se préparer avant les promenades ?

 

Si votre chien souffre d’arthrose, il est important de l’aider à se préparer avant un effort physique. Voici quelques conseils que vous pourriez appliquer avant de partir en promenade :

  • Faites des étirements et massages doux pour assouplir ses articulations et ses muscles. Cela aide à prévenir les raideurs et les tensions musculaires. Insistez en douceur au niveau des membres, sans forcer sur les articulations douloureuses.
  • Appliquez une couverture chauffante (ou autre chose équivalente) sur ses articulations pendant 15 minutes pour détendre muscles et articulations avant le départ. La chaleur soulage les douleurs.
  • Mettez éventuellement des orthèses sur les membres atteints pour maintenir et stabiliser les articulations pendant la marche. Demandez conseil à votre vétérinaire sur leur utilisation.
  • Laissez-le bien s'échauffer progressivement ; ne partez pas « tambour battant » dès la sortie pour permettre à ses articulations de se mettre en route en douceur.

Avec ces quelques précautions et aménagements, votre compagnon arthrosique pourra profiter au mieux de ses balades !

 

Puis-je continuer de jouer avec mon chien pendant les promenades ?

 

Oui, vous pouvez continuer de jouer avec votre chien pendant les promenades, même s'il est atteint d'arthrose. Cependant, il est important d'adapter les activités ludiques à son état de santé.

Privilégiez les jeux calmes, qui ne nécessitent pas de mouvements brusques, de sauts ou d'impacts qui risqueraient d'aggraver les lésions arthrosiques. Par exemple, jouer à lancer et rapporter une balle ou un bâton lancé à la main plutôt qu'au lanceur.

Les jeux d'odorat et de recherche, comme chercher des friandises ou jouets cachés dans l'herbe ou derrière un arbre sont également une excellente alternative. Stimuler son esprit et ses narines est bénéfique pour un chien arthrosique, sans trop solliciter mécaniquement ses membres douloureux.

Bien sûr, accordez à votre compagnon des temps de repos entre les séquences de jeu pour récupérer. Et restez attentif à ses réactions : s'il présente des boiteries ou se montre fatigué, faites une pause.

Adapter l'intensité et privilégier les jeux cérébraux permettront à votre chien arthrosique de continuer à s'amuser en promenade, sans aggraver ses douleurs articulaires.

 

Comment soulager les problèmes d'arthrose de mon chien ?

 

Il est possible d'agir et de soulager un chien souffrant d'arthrose par divers moyens. Tout d'abord, le vétérinaire peut prescrire des médicaments anti-inflammatoires et antalgiques qui vont agir directement sur la douleur et l'inflammation au niveau des articulations touchées. Ces traitements médicamenteux apportent un soulagement significatif au quotidien.

On peut également avoir recours à des compléments alimentaires à base d'acides gras oméga 3, de glucosamine et de chondroïtine. Il existe aussi la moule verte qui est réputée pour ses propriétés anti-inflammatoires. Enfin, l’Harpagophytum qui est une plante médicinale utilisée depuis des siècles dans la phytothérapie, contient également des propriétés anti-inflammatoires reconnues.

 

 

Ces substances naturelles contribuent à lutter contre l'usure du cartilage articulaire et la dégradation des articulations.

 

À retenir

 

Il faut donc continuer à sortir régulièrement son animal, même atteint d'arthrose, car cela comporte de nombreux bienfaits pour sa santé articulaire, mais aussi pour d’autres raisons. Cela permet de maintenir une mobilité correcte des membres et des articulations, de conserver leur souplesse et leur amplitude. Solliciter modérément les articulations arthrosiques aide à lutter contre le cercle vicieux de la sédentarité, qui aggraverait raideurs et douleurs.

Par ailleurs, la balade est aussi l'occasion de passer un moment privilégié avec son animal, renforçant le lien et le bien-être global du chien. Ce temps de plaisir et de détente contribue aussi à diminuer les sensations de douleur.

Ainsi, à condition de bien l'encadrer et adapter l'intensité de l'effort, la promenade régulière d'un chien arthrosique comporte de multiples bienfaits. Elle améliore grandement sa mobilité, tout en soulageant ses douleurs. Autant de bonnes raisons de continuer à sortir son compagnon !

Retour au blog